Nombre total de pages vues

mercredi 2 septembre 2015

Véraison tardive !

Année très spéciale que cette production 2015! Les français redoutent une année difficile à cause des records de chaleur, le Belgique fera peut-être une année extraordinaire si le mois de septembre devient plus clément...
Le fait est que pour le Clos du Val d'Heure, je n'ai jamais assisté à une véraison aussi tardive en ce qui concerne le Chardonnay et le Pinot Noir. Parc contre, le cépage interspécifique "Phoenix" me fait les plus belles grappes qu'il n'ai jamais donné. 
Le Pinot Meunier a, quant à lui, été mangé par les oiseaux avant que je ne mette mon filet (donc vers la fin juillet). Le Pinot Meunier est toujours le premier à murir...
J'en conclu que les difficultés rencontrés avec le Chardonnay et le Pinot Noir sont le fruit du stress hydrique causé par la sécheresse.
Le Phoenix, outre sa résistance à l'oïdium et au mildiou, serait-il aussi plus résistant à la sécheresse? Là, j'avoue en perdre mon latin...
En tout cas, la récolte ne sera composée cette année que de Phoenix et Chardonnay. Pour la première fois nous auront donc un blanc de blanc (vin blanc provenant uniquement de raisins blancs sans raisins noirs à jus blanc).
Voici quelques photos prises de la vigne le 26 août:



    Le Chardonnay: je n'ai fait que 2 traitements au soufre et à la bouillie bordelaise.




                                                   Le Pinot noir...toujours blanc!
 
 
 
 

 
                                               Et mes magnifiques grappes de Phoenix...




Voici quelques photos prises le 29 août:



                                            Cette fois la véraison du Pinot Noir commence.




Le "Blanc du Jura" est complètement pourri! Il est vrai qu'il est situé entre deux maisons et qu'il ne reçoit que quelques heures d'ensoleillement par jour mais il m'a parfois donné de bonnes surprises!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire