Nombre total de pages vues

dimanche 17 février 2013

Taille de la vigne

Il existe différents types de tailles de la vigne en fonction des régions. Oublions la coupe en gobelet, on ne la retrouve que dans les régions fortement ensoleillées où se genre de coupe protège la récolte des rayons solaires trop intenses. En Belgique on retiendra deux types de tailles: la taille Guyot ou la taille de Royat.
L'avantage de la Guyot est son rendement, l'inconvénient est le risque de voir la récolte compromise en cas de gelée tardive.
L'avantage de la Royat est son ébourgeonnement plus tardif et donc la garantie d'avoir une récolte chaque année, l'inconvénient est le rendement 25% moins élevé qu'en taille Guyot.
Personnellement et comme la majorité des vignerons que je connais, j'ai choisi la taille Guyot.
Ci-dessous, vous trouverez l'explication de cette taille choisie pour le Clos du Val d'Heure.

La plantation se fera idéalement entre novembre et mars, lorsque la végétation est au repos. Je vous conseille de creuser un cube de 40 x 40 x 40 cm et de recouvrir le fond de compost ou de terreau et si possible d'un engrais "spécial vigne" enrichi en magnésium. La distance entre les plants d'une même rang sera d'1m et  d'1,20 m à 1,50 m entre les rangs. Une distance de rangs trop proche empêche un bon ensoleillement et laisse les feuilles humides. Idéalement les rangs seront dirigés vers le sud. De cette manière, les vignes sont ensoleillées d'un côté le matin et de l'autre l'après-midi. C'est le cas pour le Clos du Val d'Heure.

Lors de la plantation, il est important que le porte greffe dépasse de plus de 3 cm le niveau du sol sinon une racine risque de se former à partir de la vigne et celle-ci ne serait alors plus protégée du redoutable phyloxeria!

Le 1er hiver, le sarment est coupé très cour de telle manière qu'il ne reste plus que 2 yeux (bourgeons) sur le rameau (voir image de haut en bas).

Le 2ème hiver, le sarment le plus droit est attaché contre le tuteur et l'autre est supprimé. On évite que le sarment ne dépasse le premier câble de palissage tendus à 90 cm du sol.

Le 3ème hiver vers la fin mars, on garde les 2 plus beaux sarments à plus ou moins 15 cm sous le câble et on supprime tous les autres. Un des sarments est attaché au câble sur une longueur de 6 yeux pour former la baguette et l'autre est coupé à 2 yeux pour former le courson (voir la première image suivante).

En été (2ème image), les 6 sarments qui pousseront de la baguette seront attachés petit à petit sur les 3 câbles suivants tendus tous les 30 cm de haut.. Il faudra limiter la production de grappes pour favoriser un bon enracinement et ne pas épuiser la vigne.
Il faut procéder régulièrement à l'épamprage (opération qui consiste à éliminer un rameau non fructifère qui pousse sur la souche ou sur le porte-greffe).
Il faut aussi veiller au rognage qui consiste à supprimer le bout des rameaux sur le dessus et sur les côtés pour que les éléments nutritifs ne favorisent pas les extrémités au détriment des raisins.
Début août, il faut procéder à l'effeuillage (enlever les feuilles autour des grappes pour un meilleur ensoleillement mais en laisser un peu au-dessus pour la photosynthèse).
Le courson lui, aura donné naissance à deux longs sarments.

Le 4 ème hiver vers la fin mars (voir tout début avril), l'ancienne baguette est coupée à ras et on recommence l'opération avec les deux branches du courson c'.à.d, le sarment le plus haut est coupé à 6 yeux pour former la baguette et le sarment le plus proche du tronc est coupé à 2 yeux pour former le courson (voir 3ème image et la photo ci-dessous).

Il est nécessaire de toujours procéder de cette manière car un bois qui a donné des grappes ne donne plus rien l'année suivante.


Ici, on voit clairement le courson à gauche coupé à deux yeux. C'est eux qui détermineront la fructification de 2014. A droite, on devine le sarment qui est attaché en baguette sur le premier fil. Il est coupé à 6 yeux qui formeront la récolte de cette année 2013.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire